Le zoo d'Orsay

Tableau
Pierre BonnardLe chat blanc© ADAGP, Paris - RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
L'art animalier connaît un formidable développement au XIXe et au début du XXe siècle, favorisé par la multiplication des ménageries et des zoos publics, reflets des conquêtes coloniales et des explorations de l'époque.

Le style est d'abord naturaliste. Formés aux études anatomiques, les artistes représentent les animaux de manière détaillée. Avec le XXe siècle, la tendance évolue vers la stylisation. Les animaux de Pompon n'ont plus ni poils ni plumes, leur surface est lisse. Ils deviennent silhouettes, jeux de formes et de volumes. La voie est libre pour les simplifications extrêmes d'un Brancusi. Dans le même temps, l'art animalier - d'abord marginal et méprisé - obtient une certaine reconnaissance. En 1908 est fondée la première exposition consacré à ce thème, et 1913 voit la création de la Société des artistes animaliers français.

Les quatre-vingt-seize oeuvres prêtées par le musée d'Orsay dialoguent dans cette exposition avec les collections du musée de Roubaix, mettant en scène un siècle d'évolution des rapports entre l'homme et l'animal, entre 1830 et 1930.


Commissaires

Emmanuelle Héran, conservateur au musée d'Orsay, Bruno Gaudichon, conservateur en chef du patrimoine, directeur de La Piscine-musée d'art et d'industrie André-Diligent de Roubaix.

Exposition organisée par le musée d'Orsay et La Piscine-Musée d'Art et d'Industrie André-Diligent de Roubaix, avec le soutien du Groupe BSD-CIN.

Présentée du 1er mars au 25 mai 2008 à La Piscine-Musée d'Art et d'Industrie André-Diligent, Roubaix

Publication

Catalogue d'exposition
Le zoo d'Orsay
Gallimard
39 €

1 mars - 25 mai 2008

Roubaix, La Piscine-Musée d'Art et d'Industrie André-Diligent


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter