Claude Debussy
Pelléas et Mélisande

ARCHIVE
2006

Version originale pour piano et voix représentée avec l'autorisation des Editions Durand.
Reprise de la création du musée d'Orsay en juin 2004.
Pelléas et Mélisande est une oeuvre qui est directement liée à Maurice Denis : il en réalisa les décors pour la première production de la pièce de théâtre de Maurice Maeterlinck au théâtre de l'Oeuvre de Lugné-Poe. Cette pièce évoque à merveille l'univers artistique que le peintre affectionna : "... cette poésie de l'intuition [...], cet art d'évoquer et de suggérer, au lieu de raconter et de dire, ce lyrisme que les poètes et les artistes s'efforçaient de faire passer dans leurs ouvrages, afin d'exprimer plus directement et plus profondément les mystères de la sensibilité de l'âme humaine [...]", Maurice Denis, discours dans Le Petit Réveil, 5 juillet 1923.
Claude Debussy a été séduit par ce drame voilé de mystère : il cherchait en effet une oeuvre poétique, dans laquelle les choses sont "dites à demi", permettant à la musique d'être discrète et aux acteurs de chanter "quand ça vaut la peine". Après neuf ans de travail, la première représentation eut lieu à l'Opéra-Comique en 1902. La version pour piano, présentée par le musée d'Orsay, rarement jouée, amplifie le caractère intimiste de cet opéra, sommet du théâtre lyrique du XXe siècle.

Après le vif succès rencontré, cette production de l'auditorium du musée d'Orsay a pu être donnée à l'Opéra de Damas (première représentation de Pelléas et Mélisande dans le monde arabe), à Ankara, Istanbul, à l'Opéra de Vichy et de Rouen. Elle est présentée avec une nouvelle distribution autour du metteur en scène Vincent Vittoz.

Avec la participation des Champagnes Jacquart

Champagnes Jacquart

7 - 14 novembre 2006

Places non numérotées

Portes fermées dès le début du spectacle

Photographies et enregistrements interdits

Entrée gratuite dans les collections permanentes le jour du spectacle

Partenaire

Pelleas et Mélisandre
de Claude Debussy

Vincent Vittoz, mise en scène
Thierry Fratissier, lumières
Philippe Léonard, scénographie et costumes
François Le Roux, Golaud
Sarah Vaysset, Mélisande
Jean Fischer, Pelléas
Philippe Kahn, Arkel
Marie-Thérèse Keller, Geneviève
Un chanteur de la Maîtrise des Hauts-de-Seine, Yniold
Thill Mantero, Le berger/médecin
Philippe Cassard, piano

 
mar. 7 novembre 2006 - 20h00
jeu. 9 novembre 2006 - 20h00
sam. 11 novembre 2006 - 20h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter