Offenbach : La Chatte métamorphosée en femme

© Musée d'Orsay / Sophie Boegly
Depuis Hoffmann et son Chat Murr, les qualités opératiques des amours félines n'ont plus de secret pour les peintres et les musiciens. Quant aux chats, ils savent prêter à la musique des hommes un intérêt qui reflète le nôtre pour la musique féline !

Offenbach et son ami Doré ont chacun de leur côté mis en scène tout un bestiaire dont La Chatte métamorphosée en femme, entre La Fontaine et la fantaisie des contes pour petits et grands, dans le genre de l'opérette, offre un exemple de franche gaité et de subtile musicalité.

Quatre chanteurs dont la féline Magali Léger, seize musiciens de l'ensemble Pelléas menés par Benjamin Lévy, pour une délicate fantaisie dans la grande tradition d'humanisation des animaux qui fait de Gustave Doré le précurseur des "bêtes" de Walt Disney.

 

4 - 9 février 2014
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Complet

Magali Léger, Minette
Pauline Sabatier, Marianne
François Rougier, Guido
Guillaume Andrieux, Dig Dig
Francesca Bonato, La chatte (rôle dansé)
Orchestre de chambre Pelléas
Benjamin Lévy, direction
Alexandra Lacroix, mise en scène
Jacques Offenbach
La Chatte métamorphosée en femme
sur un livret de Scribe et Mélesville d'après la fable de Jean de La Fontaine, opérette en un acte, 1858


 
mar. 4 février 2014 - 20h00
jeu. 6 février 2014 - 20h00
sam. 8 février 2014 - 20h00
dim. 9 février 2014 - 15h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter