Ede Wigand Mobilier du poète : guéridon en 1916 en chêne bruni, à quatre pieds réunis par entretoise de bois sculpté : deux de section cave, un représentant un couple d'amoureux, un anthropomorphe en roi stylisé. Plateau sculpté de phrases et devises en hongrois H. 0.84 ; ø. 0.77 musée d'Orsay, Paris, France ©droit réservé - photo musée d'Orsay / rmn


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Ajouter à votre album personnelImprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter