Baudelaire, critique d'art

La peinture a été la "grande, unique, primitive" passion de Baudelaire, poète des Fleurs du Mal mais aussi traducteur d'Edgar Poe, l'un des plus grands critiques d'art français de son siècle. Le parcours permet de découvrir son esthétique de la modernité, grâce aux artistes qu'il a commentés, d'Ingres et Delacroix à Courbet et Manet.

Les oeuvres présentées ici le sont à titre indicatif. Le conférencier qui conduit le groupe est libre de choisir celles qui soutiennent sa démonstration.

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter