Réalisme et naturalisme

Les peintres attachés à la réalité quotidienne – notamment celle du travail – s'opposent aux artistes épris d'idéalisme. Le réalisme est à son apogée avec l'école de Barbizon, Millet et Courbet, avant d'évoluer sous l'appellation de naturalisme des années 1880.

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter