Cent pour cent Vincent

Tableau
« Que c'est beau le jaune » disait Vincent van Gogh, le peintre venu du nord et parti chercher l'éblouissement toujours plus au sud, dans le Midi, au soleil de la méridienne. Il aime le jaune des blés, celui des tournesols... Cadmium, chrome, titane, nickel, alizarine, ambre, citron : tous sont sur sa palette ; il creuse avec sa brosse des sillons dans les pigments, laboure la toile avec ces éclats de lumière.
Dans l'atelier, les enfants ne sont pas fous : ils gardent la chambre. Non qu'ils aient attrapé la fièvre jaune, mais ils savent qu'on peut voyager autour de sa chambre et faire de belles découvertes le long du chemin. C'est la génération du cocooning, ils sont à la page. Jaune, c'est trait clair.

Musée d'Orsay
Comptoirs d'accueil

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter