Musée d'Orsay: Dix semaines de beauté

Dix semaines de beauté

Dessin
En 1933, l'artiste Max Ernst trouve une mine pour son inspiration : des albums du XIXe siècle illustrés de gravures. Il y puise des flots d'images qu'il découpe et assemble pour créer des rapprochements insolites. Il compose ainsi des collages où se côtoient le merveilleux et le bizarre, qu'il publiera dans un livre intitulé Une semaine de bonté.
Dans l'atelier, les enfants attrapent une heure de colle (pour s'être trop amusés). Ils découpent des gravures anciennes et inventent des assemblages surprenants, poétiques, fantastiques. Un atelier surréaliste !

Musée d'Orsay
Comptoirs d'accueil

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter