Musée d'Orsay: Fauvisme : Vlaminck et ses sources

Fauvisme : Vlaminck et ses sources

  • Musée d'Orsay, collections
  • Musée du Luxembourg, exposition Vlaminck un instinct fauve

Sous le choc de la violence de Van Gogh, découvert en 1901, de Gauguin et des masques africains, Vlaminck entend bien pratiquer, à son tour, cette "peinture extraordinaire d'intensité". Sans rien ignorer des formules du paysage impressionniste, l'ami de Derain monte très vite le ton dans ses vues de Chatou, tord la perspective et schématise la figure humaine comme un barbouilleur de foire.
En 1905, lors du fameux Salon d'Automne, qui lance les fauves à coup de scandales médiatiques, on condamne sa virulence colorée, ses toiles travaillées au couteau et sa manière volontairement gauche. Le "barbare tendre", selon son mot, n'avait pas fini de secouer son public.

Droit de conférence : 22,50 €
le samedi 21 juin 2008 à 9h45 - Code V1
le vendredi 27 juin 2008 à 9h45 - Code V2
le jeudi 3 juillet 2008 à 9h45 - Code V3

 


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion