Le pique-nique de Picasso

En peignant son Déjeuner sur l'herbe, Manet le rebelle se mesure au grand art des musées, celui des modèles de la Renaissance, qu'il assaisonne au parfum de la modernité.
Un siècle plus tard, Picasso à son tour se nourrit en véritable cannibale du tableau de Manet entré au musée. Il se lance dans une série de variations et digère l'oeuvre de Manet dont il fabrique du pur Picasso.
Dans l'atelier, les enfants ne restent pas sur leur faim : ils dévorent les grands maîtres Manet/Picasso (il y a pire casse-croûte). On ne copie pas : on cite, on réinterprète, on renouvelle. L'heure de la recréation a sonné.
Attention : exceptionnellement, cet atelier, pour des raisons liées à l'affluence, n'est pas précédé d'une visite dans l'exposition "Picasso/Manet : Le déjeuner sur l'herbe".

Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter