Lever le masque

sculpture
Faire une grimace, tirer la langue, c'est déjà se masquer, prendre la tête d'un autre, pour rire. Porter un masque, c'est changer la face des choses connues, jouer de la transformation - disons même de la transfiguration -. Objet étrange, excentrique, grotesque, festif, magique, le masque dissimule le (vrai ?) visage derrière un (faux ?) visage.
Dans l'atelier, les enfants tombent le masque et donnent le meilleur d'eux-mêmes, dévoilent leur imagination. La séance n'est pas une vaste mascarade, car seule la vérité sort de la bouche des enfants. Grâce à eux, le mystère de la création est démasqué.

Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion