Pique-nique chez les impressionnistes

tableau
Au XIXe siècle, les forêts et les bois des alentours de la capitale deviennent des lieux de loisir pour les Parisiens qui fuient la frénésie de la ville et cherchent à se mettre au vert, déjà ! Peintres et photographes s'y retrouvent également pour y travailler en plein air, joignant ainsi l'utile à l'agréable.
Dans l'atelier, les familles organisent un pique-nique champêtre avec Manet et Monet.

Techniques utilisées : peinture, photo, collage

Musée d'Orsay
Comptoirs d'accueil

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion