Van Dongen, un Hollandais à Paris (1877-1968)

  • Musée d'Orsay - Musée de l'Orangerie
  • Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, exposition Van Dongen. Fauve, anarchiste et mondain

La carrière du peintre Van Dongen s'enracine à la fin du XIXe siècle en contact avec l'avant-garde parisienne. Arrivé dans la capitale en 1895, il devient acteur de l'art moderne en exposant au Salon d'Automne de 1905. La comparaison entre les oeuvres présentées dans l'exposition Van Dongen fauve, anarchiste et mondain au musée d'Art moderne et celles du musée d'Orsay permet d'évoquer les contacts entre Van Dongen, Signac et les fauves (collection Kaganovitch). Par la couleur, il reste l'artificier du fauvisme. Grâce à la passerelle qui relie les deux musées, une deuxième étape mènera le visiteur à la rencontre du collectionneur Paul Guillaume, portraituré par Van Dongen en 1930, et marchand des peintres dans l'entre-deux-guerres (Derain, Picasso).

Droit de conférence : 21 €
le vendredi 10 juin 9h30-11h-30 et 13h-15h - Code D1
le samedi 18 juin 10h15-12h15 et 14h15-16h15 - code D2
le vendredi 1er juillet 9h30-11h30 et 13h30-15h30 - Code D3

Musée d'Orsay
Comptoirs d'accueil

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter