Eugène Viollet-le-Duc
Temple de Neptune à Paestum. Elévation de la façade restaurée

Temple de Neptune à Paestum. Elévation de la façade restaurée. Côté de l'est
Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Temple de Neptune à Paestum. Elévation de la façade restaurée. Côté de l'est
1836
Crayon, encre et lavis d'encre
H. 22,5 ; L. 32,5 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Temple de Neptune à Paestum. Elévation de la façade restaurée. Côté de l'est.


En 1850, l'érudit Jules Gailhabaud (né en 1810) publie Monuments anciens et modernes. Collections formant une histoire de l'architecture et des peuples à toutes les époques. Il s'agit d'un vaste recueil encyclopédique, dans lequel un chapitre est consacré au temple dit de Neptune à Paestum, au Sud de l'Italie. Le texte est suivi de planches gravées d'après des dessins de Viollet-le-Duc.
Outre une étude pittoresque du temple le montrant en grande partie ruiné, l'architecte fournit deux restitutions : cette élévation de la façade Est d'une part et, d'autre part, le plan masse et les coupes du bâtiment. Elles permettent de comprendre l'agencement du temple, en particulier la colonnade à deux niveaux du sanctuaire qui confère au temple un aspect imposant.

Le plan est classique pour le Ve siècle grec, une colonnade - le péristyle - entourant un espace semi-clos découpé en trois parties - pronaos, naos et opisthodome -. L'ordre dorique (sans base et sans ornement) est d'une grande sobriété. Le texte descriptif insiste sur le fait qu'aucune trace de décor n'a été retrouvée sur le fronton ni sur les métopes, à l'inverse de ce qu'avait défendu l'architecte Henri Labrouste (1801-1875) en 1829 dans une proposition de restauration contestée. La statue du sanctuaire, visible sur le dessin, est féminine, alors que sur la planche de l'ouvrage de Gailhabaud c'est la statue du dieu Neptune qui est représenté. On pensait alors que le temple lui était dédié. Mais Viollet-le-Duc a certainement connaissance d'éléments prouvant déjà que ce temple était en fait dédié à Héra (Junon), comme cela est aujourd'hui admis.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter