Edouard Manet
Portrait de madame Edouard Manet sur un canapé bleu

Portrait de Mme Manet sur un canapé bleu
Edouard Manet (1832-1883)
Portrait de Mme Manet sur un canapé bleu
1874
Pastel sur papier brun marouflé sur toile
H. 49 ; L. 60 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Jean-Gilles Berizzi

Portrait de madame Edouard Manet sur un canapé bleu


Peut-être influencé par son ami Degas, Manet a beaucoup utilisé la technique du pastel. La vivacité de cette technique lui permet ici de faire jouer les matières et les couleurs de la jupe blanche, du canapé bleu vif et du fond roux. Manet retrouve ainsi la qualité des plus beaux pastels intimistes du XVIIIe siècle, de Chardin ou de Liotard, avec une intensité et un velouté que l'huile sur toile ne peut atteindre. Plus encore que dans ses tableaux contemporains, Manet privilégie dans ce portrait les contrastes colorés, énergiques, sans reflets, et les plages de couleur franche par rapport aux effets lumineux et au moelleux des matières.

On date généralement ce pastel en s'appuyant sur le journaliste et critique Théodore Duret (1838-1929) : "Son premier pastel date de 1874. C'est un portrait de sa femme étendue sur un canapé". De plus, le chapeau à brides noires que porte le modèle se trouve aussi dans un pastel représentant Mme Manet de profil qui aurait été daté par le modèle lui-même de 1873-1874. Enfin, Madame Manet sur un canapé bleu, reprend un thème que les impressionnistes, Monet ou encore Renoir, avaient souvent traité au tout début des années soixante-dix : une femme en costume de ville ou d'intérieur, reposant familièrement sur un canapé. Concernant cette pose, il est d'ailleurs amusant de voir comment Manet, délibérément ou non, reprend pour son épouse la position même de l'Olympia (1863), en tout cas pour le buste et les bras.

Dossier Manet


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter