Accrochage

Blanche Derousse

From September 19th, 2023 to March 10th, 2024
Blanche Derousse
Branches de marronniers en fleurs, date indéterminée
Collection Musée d'Orsay - Département des Arts Graphiques du musée du Louvre, Paris
Achat, 1960
© RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Michel Urtado
See the notice of the artwork

Blanche Derousse · Aquarelliste-copiste de Van Gogh et le cercle du docteur Gachet

À l’occasion de l’exposition « Van Gogh à Auvers-sur-Oise, les derniers mois », cet accrochage propose de découvrir
Blanche Adèle Derousse (1873-1911), peintre, aquarelliste et graveuse, qui fut l’élève du docteur Paul Gachet
(1828-1909) à Auvers-sur-Oise.

Le docteur Gachet est passé à la postérité grâce à son amitié avec Vincent Van Gogh. C’est pour le rejoindre que le peintre choisit de s’installer à Auvers-sur-Oise en mai 1890. Médecin homéopathe spécialisé dans le traitement de la mélancolie, Paul Gachet est également peintre et graveur, sous le nom de Paul Van Ryssel, et collectionne les œuvres d’artistes parmi lesquels Paul Cézanne, Armand Guillaumin, Camille Pissarro et Van Gogh.

Les circonstances de la rencontre entre le docteur et Blanche Derousse restent incertaines. Les parents de cette dernière – sa mère professeur de piano et son père comptable et artiste peintre à ses heures – connaissaient peut-être Paul Gachet. Dans les années 1890 (probablement entre 1893 et 1897), la jeune femme est conviée à suivre l’enseignement artistique que le docteur donne à son propre fils, Paul Louis dit Paul Gachet fils (1873-1962). Suivant la méthode académique, il les incite à pratiquer la copie d’œuvres de sa collection personnelle.

Blanche Derousse, Portrait du docteur Gachet
Blanche Derousse
Portrait du docteur Gachet, 1901
Collection Musée d'Orsay - Département des Arts Graphiques du musée du Louvre, Paris
Achat, 1960
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Michèle Bellot
See the notice of the artwork

Blanche Derousse reste liée à la famille Gachet jusqu’au décès du docteur en 1909. Elle meurt deux ans plus tard, à l’âge de 37 ans. Sa carrière est brève et son acte de décès la mentionne comme « couturière ». Le lien entre la jeune artiste et la famille Gachet se confirme en 1960 par l’achat de ses aquarelles par l’État à Paul Gachet fils.

Les aquarelles de Blanche Derousse sont des copies en petit format de peintures à l’huile de la collection du docteur  Gachet, en majorité d’après des tableaux de Van Gogh. La pratique de la copie est alors partagée par tous les artistes, notamment pour apprendre d’après les maîtres, mais aussi pour gagner leur vie. Les copies de Van Gogh, très abouties, semblent avoir été réalisées pour un projet d’ouvrage sur le peintre mené par le docteur autour de 1901-1905,  finalement non réalisé. Blanche Derousse exécuta également des gravures à la pointe sèche d’après des tableaux de Van Gogh. Parallèlement à sa pratique de copiste, elle créa aussi des compositions personnelles. Elle exposa au Salon
de Pontoise entre 1898 et 1908 et au Salon des indépendants entre 1903 et 1910.

Un mémoire réalisé par Ludivine Fortier à l’École du Louvre en 2019 est à l’origine de cet accrochage.