Vidéo · Marie Darrieussecq sur Eva Gonzalès et son tableau Une Loge aux Italiens

une œuvre présentée dans l'exposition « Paris 1874, inventer l'impressionnisme »
Marie Darrieussecq devant le tableau d'Eva Gonzalès, Une Loge aux Italiens
© Marie-France Grippois

Dans cette vidéo, Marie Darrieussecq choisit de nous parler d'Eva Gonzalès et d'Une Loge aux Italiens présentée lors de la première exposition impressionniste de 1874. Ce n'est pas par hasard. En 2016, elle a publié une biographie Être ici est une splendeur. Vie de Paula M.Becker qui n'est pas sans faire écho au destin tragique d'Eva Gonzalès. Marie Darrieussecq a publié de nombreux livres, dont près de vingt romans, récits et nouvelles. Depuis Truismes, son premier roman en 1996, elle est fidèle à son éditeur POL. Prix Médicis en 2013 pour son roman Il faut beaucoup aimer les hommes, son œuvre est traduite dans de nombreux pays. Elle écrit aussi du théâtre, des traductions, des essais, notamment sur l'art.

“Ce tableau me touche particulièrement parce que c'est l'élan d'une œuvre inachevée. ”
Personne citée
Marie Darrieussecq

Être ici est une splendeur. Vie de Paula M.Becker  (éditions POL, 2016) dont le titre, comme l'explique Marie Darrieussecq dans la vidéo ci-dessus, est tiré d'un vers de Reiner Maria Rilke a donné à son tour le titre de l'exposition de Nathanëlle Herbellin présentée du 12 mars au 30 juin 2024 au niveau médian, salle 69.


Images
Eva Gonzalès
Une loge aux Italiens, vers 1874
Musée d'Orsay
Don Jean Guérard, 1927
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
See the notice of the artwork