Beautés terrifiantes et comestibles : de l'Art Nouveau aux années 1970

Orsay rencontres
-
Le 17 décembre 2009

3 - 17 décembre 2009

Olivier Mourgue-Cellule de la Cafétaria de Rennes
Olivier Mourgue
Cellule de la Cafétaria de Rennes
©Olivier Mourgue/Mobilier national / I. Bideau

De nature organique et biomorphique, l'Art Nouveau a connu une "seconde vie" à partir du surréalisme, avant de séduire les grands créateurs de tendance psychédélique des années 1960-1970, qu'ils soient graphistes, designers ou artistes. Le texte de Salvador Dali, De la beauté terrifiante et comestible de l'architecture modern'style, paru en 1933, marque le début d'un regain d'intérêt pour l'Art Nouveau qui ne cessera de s'amplifier. Cette réhabilitation-récupération s'étend sur plusieurs décennies et dessine une histoire du goût ouverte sur tous les domaines de la création, cinéma et musique compris.


"Modern style" surréaliste, une esthétique du dégoût - Reportée au mardi 15 décembre à 18h30

mar. 15 décembre 2009 - 18h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Jean-Louis Gaillemin, Université de Paris-IV - Sorbonne



Peinture, design, jardins imaginaires et petits théâtres

jeu. 17 décembre 2009 - 18h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Olivier Mourgue, designer