Ensor, crabe pince-sans-rire

Orsay rencontres
-
Le 07 janvier 2010

5 novembre 2009 - 7 janvier 2010

James Ensor-Au conservatoire
James Ensor
Au conservatoire, 1902
©ADAGP, Paris © Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt/DR

A l'image de ses figures masquées, Ensor est envisagé sous plusieurs aspects : fantastique, satyrique et prolifique. Entre les oeuvres de très grande taille (L'Entrée du Christ à Bruxelles) et les tableaux miniatures, Ensor livre son portrait de l'humanité et inscrit du même coup son oeuvre dans l'histoire de l'art, se mesurant à Courbet, à Seurat, etc. On sait, par ailleurs, son oeuvre sceptique à l'égard de l'impressionnisme. Compositeur à ses heures, sa ligne et son dessin ont déterminé les recherches de nombreux artistes contemporains. L'humour dévastateur en est le fil rouge.


Du plus petit au plus grand. La question des formats chez Ensor

jeu. 5 novembre 2009 - 18h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Laurence Madeline, musée d'Orsay, commissaire de l'exposition Conférence suivie de la projection du film Je suis Fou, je suis Sot, je suis Méchant de Luc de Heusch, 36 mn, Simple production, Bruxelles, 1990



Ensor et le XXe siècle - Annulé

jeu. 19 novembre 2009 - 18h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Phillip Van den Bossche, directeur du Mu.ZEE, Ostende



Ensor et l'impressionnisme : attraction et rejet

jeu. 7 janvier 2010 - 18h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Michel Draguet, directeur des musées royaux de Belgique, Bruxelles .