Les Fleurs du Mal, 150 ans après : imagier, imaginaire, illustration

Orsay rencontres
-
Le 23 octobre 2007

2 - 23 octobre 2007

De dédicaces en imitations, de références en allusions, le recueil des Fleurs du Mal contient dès 1857 tout un imagier. Un vrai musée privé ! Baudelaire demande des couleurs aux peintres et des corps aux sculpteurs qui hantent, à découvert ou non, ses poèmes. Ecrivain et critique, il convoque le souvenir d'oeuvres réelles ou fictives, s'approprie tous les médiums, jusqu'à la photographie de son ami Nadar en une séance mémorable. Quant aux artistes, illustrateurs ou pas, ils ont affronté le texte baudelairien, avec leurs armes et des bonheurs inégaux.


A propos d'Une charogne : de Cézanne à Munch

mar. 2 octobre 2007 - 19h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

André Guyaux, professeur à l'Université de Paris-IV-Sorbonne .



Tableaux parisiens : Manet, Baudelaire, Guys

mar. 9 octobre 2007 - 19h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Robert Kopp, professeur à l'Université de Bâle .



La mer mauvaise

mar. 16 octobre 2007 - 19h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Antoine Compagnon, professeur au Collège de France .



Illustrer Les Fleurs du Mal, de Rops à Matisse

mar. 23 octobre 2007 - 19h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Hélène Védrine, maître de conférences à l'Université de Paris IV-Sorbonne .