Mort ou vif : une histoire du masque moderne

Orsay rencontres
-
Le 20 novembre 2008

6 - 20 novembre 2008

Jean Carriès-Le nez cassé
Jean Carriès
Le nez cassé, Entre 1890 et 1892
©RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski/DR

Parce qu'il dévoile en dissimulant, sert le culte comme les plaisirs profanes, le masque est aussi vieux que le monde. A la fin du XIXe siècle, alors que les codes du naturalisme entrent en crise, sa résurgence est massive, inventive et troublante ; elle profite de l'intérêt de l'époque pour la Grèce archaïque, le Japon et le close-up en photographie.


Une exposition à visage découvert

jeu. 6 novembre 2008 - 18h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Ugo Rondinone (sous réserve), artiste, Christine Macel, conservateur au MNAM, Centre Georges-Pompidou et Edouard Papet, musée d'Orsay



Soirées "Masques"

jeu 20 novembre 2008 - 18:30-21:00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Présentation par Edouard Papet, conservateur au musée d'Orsay et commissaire de l'exposition "Masques" Le mascaron néo-Renaissance sous la Monarchie de Juillet
Anne Dion, conservateur en chef au département des objets d'art du musée du Louvre




Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Sur la voie des masques : Baudelaire, Manet et quelques autres
Claude Imbert, philosophe, Ecole nationale supérieure-Ulm, Paris




Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Masques et décors architecturaux parisiens au XIXe siècle
Isabelle Parizet, maître de conférences, Ecole pratique des Hautes Etudes, Paris




Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Félicien Rops, masques modernes et érotiques
Hélène Védrine, maître de conférence, Université Paris IV-Sorbonne