Accrochage

Architecture de la santé et de la bienfaisance

Du 16 décembre 2022 au 28 mars 2023 -
Musée d'Orsay
Cabinet d'architecture
Niveau 0 - Espace Paris
Plan & itinéraire
Maurice Boille
Un sanatorium sur les bords de la Méditerranée, élévation, en 1910
Musée d'Orsay
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
Voir la notice de l'œuvre
Au XIXe siècle, les politiques publiques sociales émergent timidement et se conjuguent avec la générosité de philanthropes pour améliorer peu à peu les conditions matérielles de prise en charge des malades, des démunis et des accidentés du travail.

Cette fonction sociale s’exprime à travers des hôpitaux et bâtiments utilitaires nouveaux qui prennent en compte l’évolution des connaissances scientifiques sur l’hygiène ainsi que les innovations techniques et formelles dues au courant rationaliste. Plusieurs vagues de construction d’établissements de soins viennent prolonger l’impulsion donnée à la fin du siècle des Lumières par l’émergence des théories « aéristes » (contagion par l’air).

 

Les initiatives émanent de l’État (asile impérial de Vincennes), de municipalités (hôpital Trousseau, à Paris), ou encore de commanditaires privés faisant acte de bienfaisance, comme le dispensaire Furtado-Heine construit à Paris par Paul Blondel. L’hôpital devient un sujet d’étude dans les écoles d’architecture, ainsi qu’en témoignent les dessins d’Hector Guimard pour un petit hospice et ceux de Maurice Boille pour un sanatorium.

L'exposition est maintenant terminée.

Voir toute la programmation

Œuvres de l’exposition