Exposition

Félicie de Fauveau. L'amazone de la sculpture.

Du 13 juin au 15 septembre 2013
La Lampe dite de Saint Michel (1832), Félicie de Fauveau
Félicie de Fauveau, La Lampe dite de Saint Michel (1832)
©DR/Cliché musée d'Orsay, Patrice Schmidt / DR
Le personnage de Félicie de Fauveau (1801- 1886) est aussi emblématique qu'il est unique. Nostalgique d'une époque qu'elle n'a pas vécue, royaliste, catholique, célibataire et féministe, cette sculptrice a engagé sa vie et son art pour défendre une utopie politique s'exprimant avant tout par l'image mise au service de l'Histoire.
Félicie de Fauveau-La Lampe dite de Saint Michel
Félicie de Fauveau
La Lampe dite de Saint Michel, 1832
©DR/Cliché musée d'Orsay, Patrice Schmidt/DR

Ralliée à la duchesse de Berry, organisatrice des soulèvements vendéens avec la comtesse de La Rochejaquelein, elle accepta l'exil et se fixe à Florence.

 

Elle déclina une iconographie catholique militante et exaltée, nourrie de la symbolique de l'héraldique, et lui donna les formes d'un néo-gothique et d'un néo-renaissant inspirés.

 

Ses sculptures sont dispersées et peu visibles, pour la plupart hors de France. L'exposition qu'organisent l'Historial de Vendée et le musée d'Orsay sera la toute première rétrospective à lui être consacrée.

L'exposition est maintenant terminée.

Voir toute la programmation
Pour aller plus loin

Présentation détaillée de l’exposition

Lire