Exposition

Le Néo-impressionnisme, de Seurat à Paul Klee

Du 15 mars au 10 juillet 2005 -
Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur 75007 Paris
Plan & itinéraire
tableau, Henri-Edmond Cross, La chevelure, vers 1892
Henri-Edmond Cross
La chevelure, vers 1892
Musée d'Orsay
Acq Musée d'Art Moderne,1969.Affecté au Musée d'Orsay,1977
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Voir la notice de l'œuvre
Si le néo-impressionnisme est devenu en quelques années un véritable mouvement artistique fédérant de nombreux artistes en France et en Europe, la paternité en revient à un seul homme : Georges Seurat.

Soucieux de dégager des principes impressionnistes un art plus réfléchi, Seurat et Signac exposent dès 1886 les premiers essais de la méthode divisionniste, garante d'un plus grand éclat lumineux dans des compositions savamment ordonnées. L'exemple devait convaincre aussi bien Pissarro que la jeune génération, Van Gogh, Dubois-Pillet ou Charles Angrand.

 

Cette exposition, en suivant les ramifications du mouvement jusque dans l'expressionnisme allemand et le futurisme italien, marque aussi le centenaire du fauvisme, qui porta à incandescence le choc des tons purs et les saveurs de « la couleur en soi » (Matisse).

 

Henri-Edmond Cross-La chevelure
Henri-Edmond Cross
La chevelure, vers 1892
Musée d'Orsay
Acq Musée d'Art Moderne,1969.Affecté au Musée d'Orsay,1977
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Voir la notice de l'œuvre

L'exposition est maintenant terminée.

Voir toute la programmation
Pour aller plus loin

Présentation détaillée de l’exposition

Lire