Exposition

Meijer de Haan, le maître caché

Du 16 mars au 20 juin 2010
Meijer de Haan, Autoportrait sur fond japonisant, 1889-1891
Meijer de Haan
Autoportrait sur fond japonisant, 1889-1891
© Fondation Triton, Pays-Bas / DR
Le peintre Meijer de Haan (1852-1895) est aujourd'hui surtout connu par les portraits souvent mystérieux qu'il inspira à son « ami » Paul Gauguin. Son œuvre, amorcé dans sa Hollande natale, puis essentiellement mené en France, reste largement ignoré.

Meijer de Haan fut pourtant une figure importante du cercle de Gauguin au tournant des années 1880-1890. Issu d'une famille juive fortunée d'Amsterdam, De Haan se destine précocement à l'art. Rembrandt influence ses débuts. Le scandale provoqué par Uriel Acosta, un grand tableau aujourd'hui perdu, contraint De Haan à rejoindre Paris en 1888.

 

 

C'est alors qu'il fait la connaissance de Gauguin. Sa carrière comme sa manière de peindre sont radicalement transformées par cette rencontre. D'avril 1889 à octobre 1890, il peint à ses côtés au Pouldu et à Pont-Aven. Sérusier, Filiger, Schuffenecker, Morgens Ballin ou Jan Verkade complètent un groupe plus ou moins soudé.

 

 

La peinture de Meijer de Haan épouse et développe les principes du synthétisme défendu par Bernard et Gauguin : simplification et aplats de couleurs vives sont mis au service de l'évocation d'une Bretagne volontiers perçue comme « primitive ».

 

 

Meijer de Haan-Autoportrait sur fond japonisant
Meijer de Haan
Autoportrait sur fond japonisant, 1889-1891
© Fondation Triton, Pays-Bas / DR

 

  • Cette exposition a été conçue à l'initiative du Joods Historisch Museum, Amsterdam, et organisée avec le musée d'Orsay, Paris et le musée des Beaux-Arts, Quimper.
  • Exposition également présentée à :
    • Amsterdam, musée historique juif, du 11 octobre 2009 au 25 janvier 2010
    • Quimper, musée des Beaux-Arts, du 8 juillet au 4 octobre 2010

L'exposition est maintenant terminée.

Voir toute la programmation
Pour aller plus loin

Présentation détaillée de l’exposition

Lire