Exposition

Mouvements de l'air Etienne-Jules Marey (1830-1904) photographe des fluides

Du 19 octobre 2004 au 16 janvier 2005
Etienne-Jules Marey-Plan incliné, angle de 60 degrés, quatrième et dernière version de la machine à fumée, équipée de 57 canaux
Etienne-Jules Marey
Plan incliné, angle de 60 degrés, quatrième et dernière version de la machine à fumée, équipée de 57 canaux, 1901
©Cinémathèque française/DR

A l'occasion du centenaire de sa mort, cette exposition rend hommage à Etienne-Jules Marey à travers un aspect méconnu de son oeuvre, l'études des mouvements de l'air, grâce à la conception d'une "machine à fumée" et l'aide de la photographie instantanée.
Inventeur entre autres de la chronophotographie, ce célèbre physiologiste a consacré sa vie à l'étude du mouvement sous toutes ses formes : locomotion animale et humaine, circulation sanguine, déplacements d'objets ou de fluides, chutes de corps. Marey est l'un des premiers théoriciens de l'aéronautique dont l'étude le conduit à son apothéose esthétique durant les années 1899-1902. Ses derniers grands travaux sont consacrés à l'observation et à la photographie instantanée des courants de fumée produits dans sa "machine à fumée", l'une des premières souffleries aérodynamiques modernes, montrant les formes diverses prises par les filets de fumée selon l'obstacle rencontré dans leur trajectoire.
Les clichés ainsi réalisés par Marey, images fantastiques qui allient science et onirisme, poésie et technique, sont des chefs-d'oeuvre esthétiques qui appartiennent également à l'histoire de l'art, de la photographie, de l'aéronautique et de l'aérodynamique. Pour la plupart conservés par la Cinémathèque française, ils sont inédits ou n'ont jamais été montrés depuis les origines. Plusieurs "machines à fumée" accompagnent la présentation des plaques originales et tirages photographiques.

L'exposition est maintenant terminée.

Voir toute la programmation
Pour aller plus loin

Présentation détaillée de l’exposition

Lire