Exposition

Munch et la France

Du 28 septembre 1991 au 05 janvier 1992
© DR / DR

L'exposition Munch et la France fut la première manifestation consacrée à un aspect méconnu de l'artiste norvégien : les jeux d'influence entre la création de Munch (1863-1944) et l'art français de son temps. Les nombreux séjours parisiens du peintre lui permirent de prendre connaissance des grands courants artistiques et intellectuels français entre 1855 et 1908. La découverte de l'impressionnisme et du post-impressionnisme, les rapports avec l'univers du symbolisme - tant littéraire que pictural - puis les liens avec le fauvisme, constituent les grandes étapes de ce cheminement.
Cette exposition a reposé sur la confrontation d'oeuvres de Munch (dont la majeure partie provient de collections publiques ou privées norvégiennes) avec des tableaux de Monet, Caillebotte, Bernard, Gauguin, Toulouse-Lautrec, Van Gogh, Derain, Dufy, Marquet... Une importante section d'estampes, rapprochant Munch de la gravure française de son temps, illustre la place des séjours parisiens dans la vie de l'artiste en 1896-97 : ils contribuèrent à l'élaboration de son style de graveur, déterminant pour l'apparition de l'expressionnisme.
De nombreux dessins peu connus ont figuré à l'exposition ; le catalogue vit également la première publication du journal inédit de l'artiste, dans sa traduction française. Autant d'éléments qui ont amené à renouveler la vision traditionnelle de ce peintre qui compte parmi les plus grandes figures artistiques à la charnière des XIXe et XXe siècles.
Cette exposition a bénéficié du soutien de la fondation Elf.

L'exposition est maintenant terminée.

Voir toute la programmation