Exposition

Yves Saint Laurent aux musées

Du 29 janvier au 15 mai 2022
D’un format inédit, YVES SAINT LAURENT AUX MUSÉES est une exposition anniversaire qui se déploie dans six musées parisiens : le Centre Pompidou, le Musée d’Art Moderne de Paris, le Musée du Louvre, le Musée d’Orsay, le Musée National Picasso-Paris et le Musée Yves Saint Laurent Paris. Elle illustre la continuité et la profonde unité des liens que le couturier tisse avec l’art mais aussi avec les collections publiques françaises.

YVES SAINT LAURENT AUX MUSÉES célèbre le 60e anniversaire du premier défilé d’Yves Saint Laurent. Le couturier, tout juste âgé de 26 ans, signe le 29 janvier 1962 sa première collection sous son propre nom. Il impose aussitôt un esprit mais aussi un style et ne cesse de jouer, tout au long de sa carrière jusqu’en 2002, du  décloisonnement et de la circulation des formes.

 

À travers ses modèles, c’est toute une culture, tout un univers artistique qui s’exprime. Car dans sa puissance créative, Yves Saint Laurent réinvente, avec rigueur et fantaisie, tout l’héritage plastique du monde. Dans cette perspective, ce vaste projet d’expositions envisage la création d’Yves Saint Laurent, comme traversée par différentes cultures et temporalités.

 

Portée par la fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, l’exposition YVES SAINT LAURENT AUX MUSÉES, crée par des jeux de rapprochements et de renvois, un dialogue entre certains modèles, parmi les plus iconiques du couturier, mais aussi de belles découvertes moins connues du public, et les collections permanentes de différents musées parisiens. Ainsi, ce projet retrace le parcours créatif et unique d’Yves Saint Laurent tout en célébrant les arts du monde. Le caractère rayonnant du projet permet de construire des passerelles entre Yves Saint Laurent et différents univers artistiques.

 

Au Centre Pompidou, au cœur du Musée national d’art moderne le parcours aborde l’œuvre d’Yves Saint Laurent comme celle d’un artiste profondément ancré dans son temps et comme un témoin de l’évolution de la création artistique au XXe siècle. Maître absolu de cette période, Picasso tient une place particulière dans l’œuvre du couturier comme en témoignent les jeux de citations proposés au Musée National Picasso-Paris. Sensible aux correspondances entre les arts, Yves Saint Laurent ne cesse de jongler entre rythmes et couleurs, lumières et matières, à l’image des dialogues énoncés au Musée d’Art Moderne de Paris, qui alternent salles monumentales et séquences plus intimes. Au Musée du Louvre, c’est la fascination du couturier pour la lumière, pour l’or – couleur du soleil – pour les arts décoratifs mais aussi et surtout pour le grand apparat qui est mise à l’honneur dans la galerie d’Apollon. Or, toutes ces trajectoires qui se répondent les unes aux autres ne peuvent être appréhendées sans interroger le rôle et la place que Marcel Proust occupe dans l’imaginaire du couturier. Cette passion proustienne, ainsi que la question du genre à travers les codes vestimentaires masculin-féminin, seront explorées au Musée d’Orsay.

 

En écho aux chefs-d’œuvre présentés dans les collections permanentes des musées partenaires, une partie des archives de la maison de couture – précieusement réunies par Pierre Bergé et Yves Saint Laurent – sont présentées au Musée Yves Saint Laurent Paris.

 

En majorité inédites, ces archives permettent de lire la fabrique des modèles, de sentir la vie de la maison de couture, de comprendre le processus créatif mais aussi de rendre hommage à toutes celles et à tous ceux qui ont participé à la réalisation des modèles du couturier. Ces archives mais aussi les diverses ponctuations dans les musées permettent de retracer le parcours créatif et unique d’Yves Saint Laurent. Pensée comme un archipel, l’exposition propose de nouvelles formes de dialogue et incite le public à créer son parcours d’un musée à l’autre, l’entraînant dans des sphères jusque-là méconnues ou nouvelles. Il s’agit, aussi, de dépasser le cadre traditionnel d’une exposition, de jouer des réseaux d’affinités, de créer des sphères de vibrations, afin de proposer un nouveau regard sur les œuvres d’Yves Saint Laurent.

 

Exposition présentée au Salon de l'horloge et en salle 41

L'exposition est maintenant terminée.

Voir toute la programmation