Découvrez Catching Flies, invité de la Curieuse nocturne « G pour Gaudí »

Catching Flies
Catching Flies
© Josh Feder

Musicien, DJ et producteur anglais, Catching Flies est un bricoleur qui fait drap de toute laine. Musique de tout son, en l'occurence. À l’occasion de l’exposition consacrée à  Gaudí, qui lui faisait architecture et mobilier de toute forme, le musée d’Orsay invite l’artiste londonien à se produire dans la nef du musée d’Orsay pour une construction musicale en live lors de la Curieuse nocturne « G pour Gaudí », le 21 avril 2022. Découvrez le maître d'œuvre et de cérémonie de l'évènement.

Le premier souvenir musical de Catching Flies est celui de son grand-père au piano. Musicien de jazz, ce dernier a, il faut le croire, influencé l’artiste londonien qui, à l’adolescence, a fait ses premiers pas en musique à la batterie dans un orchestre de jazz. Ces débuts continuent eux-mêmes d’inspirer l’artiste qui produit aujourd’hui une musique électronique aux sonorités douces et parfois jazzy comme en témoigne l’intervention de la batterie sur son titre phare : Satisfied.

Le sampling (échantillonnage en français), qui consiste, rappelons-le, à extraire un son d'un enregistrement afin de l’utiliser pour composer un nouvel arrangement musical, a toujours fait partie de la démarche artistique de Catching Flies. Découvrir ainsi des sons pour les manipuler afin d’aboutir à un résultat, une texture très éloignée du contexte d’origine intéresse particulièrement l‘artiste trentenaire qui avoue pouvoir passer des journées entières sur internet pour y découvrir des sons à utiliser.

Citation
J’aime cette idée qu’un son qui me traverse en studio puisse être écouté par des gens à travers la planète entière
Personne citée
Catching Flies, dans « A Short film about Catching Flies » de Josh Feder

Capable de s’enfermer trois jours d’affilée en studio pour travailler à l’élaboration d’une sonorité particulière à partir d’un sample de guitare classique, Catching Flies, qui à ses débuts s’imposait un travail acharné pour tirer le meilleur parti du temps de studio, réalise aujourd’hui que le temps passé au dehors est tout aussi important. Écrire de la musique pour lui est une question d’équilibre constant et ne peut se réduire au temps passer devant l’écran. Sortir et voir le monde est une nécessité pour celui qui tend vers une musique électronique qui semble humaine, une musique qui représente avec sincérité la personne qu’il est. Catching Flies a sorti un album, Silver linings, en 2019. Il vient de publier un single, Diamonds, que nous vous invitons à découvrir ci-dessous. Pour la Curieuse nocturne du 21 avril, il présentera pour la première fois au public ORSAY,  une création sonore en hommage au musée d’Orsay et à l’architecture de sa nef. Pour interpréter ce titre d'une durée de 15 min. Catching Flies sera accompagné d’un quatuor à cordes. Cette création, qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre le musée d’Orsay et Cercle music, fera l'objet d'une diffusion en juin dans le cadre de #OrsayLive.

 

 

 

Portrait réalisé à partir du court-métrage documentaire, A short film about Catching Flies, réalisé par Josh Feder

 

Télécharger le programme de la Curieuse nocturne « G pour Gaudí »
pdf, 284.08 Ko
Télécharger