L’Année Baudelaire au musée d’Orsay

Charles Baudelaire au fauteuil (Vers 1855), Nadar, Félix
Félix Nadar, Charles Baudelaire au fauteuil (Vers 1855)
musée d'Orsay, Acquis par les Musées nationaux, 1991
©Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Le poète Charles Baudelaire naît le 9 avril 1821. Pour célébrer son bicentenaire, le musée d’Orsay invente une forme de programmation neuve, variée et diverse, intégrée dans la diversité de ses actions : conservation, programmes contemporains, numérique, programmation culturelle, publics, éditions.

 (2020), Marlène Dumas
(2020), Marlène Dumas / Courtesy Zeno X Gallery

Exposition

Marlene Dumas : Le Spleen de Paris

Pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Baudelaire (1821- 1867), une des plus grandes artistes contemporaines, Marlene Dumas (née en 1953 à Cape Town, vit et travaille à Amsterdam) a réalisé une série de peintures inspirées du Spleen de Paris, présentées pour la première fois au musée d’Orsay cet automne.

Du 12 octobre 2021 au 30 janvier 2022

 

 

 Constantin Guys (Vers 1870), Carjat, Etienne
Constantin Guys (Vers 1870), Carjat, Etienne, musée d'Orsay ©Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Alexis Brandt

Accrochage

Charles Baudelaire et Constantin Guys. Le peintre de la vie moderne.

Dans Le peintre de la vie moderne, son ultime texte critique publié en 1863, Charles Baudelaire livre une pensée de la modernité élaborée quinze longues années durant. Pourquoi élire Constantin Guys, un « ouragan de modestie » pour incarner le héros de la modernité alors que l’œuvre de Daumier, Courbet ou Manet force son admiration ?

Du 5 octobre 2021 au 25 janvier 2022

 

 

- ©Erik ALEXANDRE / Eric Daribo

Patrick Chamoiseau, artiste associé

Résidence baudelairienne

L’écrivain Patrick Chamoiseau se livrera à une réflexion sur l’héritage et la contemporanéité du peintre de la vie moderne. Un travail d’exploration poétique qu’il partagera avec le public à travers une série de rendez-vous dans les salles du musée et à l’auditorium.

Du 4 au 24 octobre 2021

Baudelaire Jazz !

Patrick Chamoiseau réunit autour de lui un collège d’artistes et de penseurs. Ensemble, ils font entendre d’une manière neuve le rythme et la musicalité des mots du poète en les confrontant à l’esprit du jazz et à l’oralité.

Dimanche 24 octobre 2021 – 17h à l’Auditorium

Rencontre inspirante : Masterclass poétique avec Patrick Chamoiseau

Patrick Chamoiseau donne rendez-vous au public étudiant pour une Masterclass inédite autour de la poésie de Baudelaire et sa modernité. Entièrement préparée et animée par les étudiants en Master de la spécialité Culture de Sciences-Po Paris, cette rencontre sera également l’occasion d’un échange direct et informel avec l’écrivain et ses invités dans l'auditorium du musée.

Mercredi 20 octobre à 19h30 - Auditorium

 

 

 

 (Vers 1866), Carjat, Etienne
(Vers 1866), Carjat, Etienne, musée d'Orsay ©Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Numérique

Voix baudelairiennes

Chaque semaine pendant un an, une figure de la création et de la pensée contemporaine, philosophe, artiste, acteur, actrice, cinéaste, modèle, poète, écrivain, chorégraphe musicien, lit un texte extrait de l’œuvre de Baudelaire de son choix, dans la langue de son choix. Ces vidéos sont des carte-blanches, et chacune est réalisée par chaque lecteur, libre de créer les effets qu’il souhaite.

 

 

Portrait de Jeanne Duval (1865), Charles Baudelaire
Portrait de Jeanne Duval (1865), Charles Baudelaire, Paris, musée d'Orsay, conservé au département des Arts Graphiques du musée du Louvre - ©© PHOTO RMN-JG Berizzi ©RMN-Grand Palais (musée d?RTMOrsay) / Jean-Gilles Berizzi / DR

Production audiovisuelle

La femme sans nom, l’histoire de Jeanne et Baudelaire

La femme sans nom est l’histoire d’un fantôme qui hante un tableau. À Paris, au musée d’Orsay, est exposée une œuvre monumentale de Gustave Courbet peinte en 1855 : L’Atelier du Peintre, allégorie réelle. L’artiste y est représenté, entouré de ses modèles. Parmi les amateurs du monde de l’art, se trouve Charles Baudelaire. Avec le temps, une silhouette est apparue à côté de lui. Il s’agit de Jeanne Duval, une femme noire dont on ne connait pas le véritable nom, compagne du poète, qui a été effacée du tableau par Courbet lui-même.

Diffusion sur France 5, le 19 novembre 2021

Publication

Roberto Calasso, Ce qui est unique chez Baudelaire

Cet essai – finalisé la veille de la mort de son auteur - résulte des décennies de fréquentation de l'œuvre de Baudelaire par le grand lettré qu'était Roberto Calasso. Au travers d'une lecture intime du texte, mais aussi de la connaissance des multiples récits, correspondances de l'auteur, l'auteur a atteint une expertise peu égalée dans l'œuvre de Baudelaire.

Parution : 5 novembre 2021 / Coédition : Musée d’Orsay – Les Belles Lettres

 

 

©Camillegharbi / Camille Gharbi

Visite

La comédienne et historienne de l’art Pauline Caupenne développe le principe de visites imaginaires, où elle fait parler les œuvres, les place en dialogue avec les textes qui les ont inspirées ou qu’elles ont inspiré, et permet au public de voir comment parole et image conversent bien davantage qu’on aurait pu imaginer. Dans le cadre de l’Année Baudelaire au musée d’Orsay, elle développe, avec la complicité du comédien Grégoire Leprince-Ringuet, des visites imaginaires Charles Baudelaire au fil du parcours des collections du musée.

Consultez le dossier de presse de l'année Baudelaire au musée d'Orsay
pdf, 1.13 Mo
Télécharger