Ultrabirdz, Christophe Chassol

Orsay live
Ultrabirdz avec Christophe Chassol au piano
©Musée d'Orsay / Sophie Crépy

Nouvelle série de créations audiovisuelles autour des arts vivants, #OrsayLive propose aux artiste une immersion au sein du musée d’Orsay. En diffusion à partir du mardi 15 décembre 2020 avec un premier invité venu du monde de la pop, Christophe Chassol.

Composer avec le vivant. Telle pourrait être la devise de Chassol tout comme celle de l'exposition « Les origines du monde. L’invention de la nature au XIXe siècle » présentée cet hiver au musée d'Orsay. À travers cette exposition événement, le musée d'Orsay invite à s'interroger sur le rôle des artistes dans la construction de nos représentations de la nature. Christophe Chassol, véritable compositeur-observateur, en a fait, depuis qu'il a posé les mains sur un clavier, le fil rouge de ses compositions musicales. Tout à la fois, musicien, vidéaste, compositeur et pianiste exceptionnel, Chassol s'est donné pour objectif d'harmoniser le réel, la vie, le monde, tout ce qu'il rencontre, tout ce qui lui parle.

 

Harmoniser le réel, c'est partir d'une image l'intéressant dès lors qu'elle produit un son : Chassol la duplique, joue avec le montage pour créer un motif rythmique et visuel, harmoniser les sons ainsi créés et produire un véritable objet filmique et musical. Le résultat porte un nom : ultrascore. Une bande originale à la croisée des genres musicaux et à l'écoute du monde.

 

Après avoir harmonisé la Nouvelle-Orléans avec Nola chérie, Calcutta avec Indiamore, ou même la voix de Barack Obama dans Phantom of Paradise, ce passionné d'ornithologie dévoile pour cette session unique le résultat de ses recherches autour du chant des oiseaux et des sons qu'il a puisés dans la nature.

 

En hommage aux artistes du XIXe siècle, Chassol, habitué d'ordinaire des claviers et des sons numériques, livrera cette fois un live au piano acoustique : vingt-cinq minutes de rêverie musicale à la nuit tombée, en immersion avec les sculptures du musée et au milieu d'une forêt d'écrans. Au programme : des morceaux choisis de son premier album Big Sun notamment sa série Ultrabirdz en dialogue avec les oiseaux de sa Martinique natale, mais aussi des créations originales dévoilées à l'occasion de cette invitation.