René Béclu, "Masque de Victor Hugo"

Collections
René Beclu, Masque de Victor Hugo, vers 1900  ©Musée d’Orsay, Dist.RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
René Beclu, Emile Muller et Compagnie, Masque de Victor Hugo (1802-1885)
musée d'Orsay, Vers 1900
©Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

 

René Béclu est un sculpteur disparu prématurément à l'âge de 32 ans dans les tranchées de la Première Guerre mondiale. À Lyon, les promeneurs du parc de la Tête d'Or peuvent observer un imposant groupe en marbre, "Le Secret", que l'État lui acheta en 1913.

 

Ce masque prend place parmi les innombrables représentations de Victor Hugo, immense gloire nationale française. Dans le domaine de la sculpture, on pense notamment à Rodin qui en réalisa plus d'une centaine. Béclu, quant à lui, modèle probablement son masque vers le début du XXe siècle, soit une quinzaine d'années après la mort de l'écrivain.

 

, Beclu, René|Muller et Compagnie, Emile
René Beclu, Masque de Victor Hugo, vers 1900 ©Musée d’Orsay, Dist.RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Il s'est associé pour sa réalisation aux établissements Émile Muller et Cie qui éditent depuis les années 1880 des œuvres de sculpteurs contemporains en grès émaillé.

 

Bien qu'il ne mesure que 36 cm, il se dégage de ce visage une certaine monumentalité qui lui donne une présence remarquable. L’émail est traité avec un raffinement et une forme de "brutalité" qui évoque directement les travaux de Jean Carriès (1855-1894). Le maillage coloré fait directement référence aux travaux de ce céramiste.
Le traitement de l’émail s'éloigne ainsi de toute recherche réaliste alors que la figure du poète est empreinte de dramatisme et de recherche tragique. En veinant de bleu turquoise le masque laissé beige, et en créant ainsi un visage étonnant, Béclu crée une œuvre à la limite de l’inquiétude.