Musée d'Orsay: Autour de Rolla

Autour de Rolla

Henri GervexRolla© RMN-Grand Palais / A. Danvers

Salon et mondanités

Bien que Rolla ait été légué au musée du Luxembourg, ancêtre du musée d'Orsay, le célèbre tableau de Gervex n'avait jamais été présenté dans nos salles. Déposé au musée des Beaux-Arts de Bordeaux - qui a aimablement accepté son retour provisoire à Paris - il fait partie des oeuvres prêtées sur une longue période à d'autres institutions pour élargir le public des collections nationales.

Evoquant le plaisir sexuel, Rolla est retiré du Salon de 1878 à cause du scandale qu'il provoque. Inspiré d'un poème de Musset évoquant la déchéance d'un bourgeois - que Gervex représente au moment dramatique de son suicide - il rappelle l'indignation déjà soulevée au Salon par Femme piquée par un serpent du sculpteur romantique Clésinger en 1847. Le tableau se réfère également à Olympia, la prostituée de Manet qui révolta le public du Salon des refusés de 1863 organisé en marge de la manifestation officielle.

Henri GervexUne scéance du jury de peinture© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR
Créé en 1699, le Salon est dans la deuxième moitié du XIXe siècle l'exposition à la fois institutionnelle et très populaire qui permet aux artistes de se faire connaître. Une séance du jury de peinture de Gervex montre l'importance de l'événement et de la réaction des membres du jury décernant des prix ou des critiques écrivant dans les journaux. Cet accrochage reflète le goût officiel avec plusieurs tableaux acquis par l'Etat à l'issue du Salon pour le musée du Luxembourg consacré à l'art contemporain de l'époque.

Longtemps considéré comme un lieu de promotion de l'académisme, le Salon permet en réalité la confrontation d'expérimentations artistiques diverses. Choisissant des sujets tirés de l'Antiquité ou de la Bible, des artistes renouvellent les formules traditionnelles par le style et la composition tandis que d'autres privilégient des événements plus récents ou contemporains. L'attrait pour le vie moderne dépasse en effet le cercle restreint de l'avant-garde comme le montre le succès remporté par les portraits et les scènes mondaines, sources de revenus importants pour les artistes célèbres.
A découvrir au rez-de-chaussée, salles 22 et 23

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion