Musée d'Orsay: Hippolyte Marie Pigault Projet d'immeuble parisien

Hippolyte Marie Pigault
Projet d'immeuble parisien

Projet pour un immeuble parisien, probablement le 109 rue de Turenne
Hippolyte-Marie Pigault (1827-?)
Projet pour un immeuble parisien, probablement le 109 rue de Turenne
Entre 1876 et 1880
Crayon, encre de Chine et aquarelle
H. 59 ; L. 77,5 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Tony Querrec

L'immeuble 109 rue de Turenne et rue des Filles-du-Calvaire


L'architecte Hippolyte Marie Pigault imagine, à la fin des années 1870, ce vaste immeuble destiné à occuper une parcelle située au croisement des rues de Turenne, de Bretagne et des Filles du-Calvaire, toute proche de l'endroit où il vient d'installer son agence d'architecte.

Il adopte les grands principes du Paris haussmannien qui sont toujours en vigueur au début de la IIIe République : respect de l'alignement, usage de la pierre, uniformité des élévations, horizontalité des façades soulignée par les balcons, décor réduit aux détails de structure (consoles ou baies).

Ce dessin témoigne du monumental effet de perspective que provoquerait cette construction. Rendue particulièrement pittoresque par la présence des personnages, cette vue est exceptionnelle car les architectes de l'époque représentent généralement de façon plus modeste l'immeuble à loyer haussmannien, typologie commune et règlementée ne laissant guère de place à l'inventivité.

Architecture presque banale, l'immeuble à loyer haussmannien est aujourd'hui encore l'une des principales caractéristiques, garante de l'harmonie urbaine, très classique de la capitale.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramYouTube