Musée d'Orsay: Emile Gallé Vase flacon

Emile Gallé
Vase flacon

Vase flacon
Emile Gallé (1846-1904)
Vase flacon
Entre 1892 et 1900
Verre soufflé à plusieurs couches, inclusions métalliques, décor gravé à la roue, applications
H. 21 ; L. 11,5 cm
© Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt


Vase flacon

Vase flacon


Ce flacon à décor de grappes de raisin date des années 1890, durant lesquelles le thème de la vigne est développé par Emile Gallé. Il rappelle le flacon Raisins mystérieux, créé en 1892 pour le comte Robert de Montesquiou à partir d’un de ses poèmes, mais est surtout très proche d'un autre flacon aujourd'hui conservée au Suntory Museum de Tokyo.
Peut-être que les Raisins mystérieux inspirèrent à Gallé l’idée de réaliser d'autres exemplaires de cette forme, relativement rare dans son œuvre, probablement influencée par les traditionnels flacons chinois en pierre dure et qu’il qualifie lui-même de "spirit bottle".

L'inspiration foisonnante de Gallé ne se contentait que rarement de l’exécution d’une seule pièce et il multipliait les variantes dans les formes et les décors.
On peut donc considérer ces trois flacons comme faisant partie d'une série et constater que cet exemplaire est le seul "muet". Aucun texte n'y est en effet inscrit alors que quatre vers de Montesquiou sont gravés sur Raisins mystérieux et que le vase du Suntory porte des vers de Baudelaire.

Il reste cependant très abouti dans son décor, la zone réservée aux citations sur les deux autres flacons ayant reçu des motifs gravés.
Le dessous du pied est également extrêmement soigné puisqu’il s’orne d’une fleur de chrysanthème. Les différentes techniques mobilisées pour cette œuvre (verre multicouche, inclusions métalliques, applications de pièces en verre et de feuille d’or) témoignent d'ailleurs du soin apporté à sa réalisation.

La comparaison des trois flacons montre enfin une variation dans les tonalités, du violet capiteux au rose pâle, en passant pour un rouge éclatant.
Ces trois nuances évoquent à la fois le murissement des raisins et la mystérieuse alchimie de la fermentation alcoolique qui transforme le jus sucré des fruits en breuvage raffiné.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramYouTube