Musée d'Orsay: Le Douanier Rousseau. L'innocence archaïque

Le Douanier Rousseau. L'innocence archaïque

Catalogues d'exposition
Collectif, Gabriella Belli, Guy Cogeval, direction
Musée d'Orsay / Hazan - 2016
Cartonné - 275 x 310 mm - 272 p. - 154 ill.
ISBN : 978-2-75410-878-2
42 € - disponible

"Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais quand je pénètre dans ces serres et que je vois ces plantes étranges des pays exotiques, il me semble que je rentre dans un rêve."
Henri Rousseau

Le Douanier Rousseau (1844-1910) est aujourd'hui reconnu comme l'une des figures les plus originales de l'art de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.
Rejeté par les critiques pour son style "naïf", et apprécié par les artistes pour la même raison, le Douanier Rousseau se proclamait peintre "réaliste". Son oeuvre s'inscrit pourtant dans son temps. En confrontant sa peinture à quelques-unes de ses sources d'inspiration, qui comptent l'académisme comme la nouvelle peinture, et aux oeuvres des artistes d'avant-garde l'ayant intronisé comme père de la modernité (Seurat, Fernand Léger, Frida Khalo, Kandinsky, Picasso…), Le Douanier Rousseau. L'innocence archaïque se veut une mise en lumière critique de son art autour d'une réflexion sur la notion d'archaïsme.

Auteurs

  • Elisabetta Barisoni, Conservateur Art moderne et contemporain, Fondazione Musei Civici
  • Claire Bernardi, Conservateur peintures, musée d'Orsay
  • Laurence des Cars, Directrice du musée de l'Orangerie
  • Angela Lampe, Conservateur, Centre Pompidou, Musée National d'Art Moderne
  • Annabelle Mathias, Chargée d'études documentaires, Musée d'Orsay
  • Yann Le Pichon, Historien de l'art
  • Elena Pontiggia, Historienne de l'art, Académie de Brera
  • Valerio Terraroli, Professeur d'art et de géographie, Université de Verone


Manifestation


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramYouTube