Projets Éducation artistique et culturelle (EAC) & Partenariats

Projet « L’Art se livre » avec le lycée Louis Thuillier d’Amiens

L’Art se livre

Projet d'éducation artistique et culturelle mené en partenariat avec les lycées Édouard Branly et Louis Thuillier d'Amiens (année scolaire 2019-2020).

Le projet

Maylis de Kerangal, artiste associée au musée d'Orsay

Maylis de Kerangal
Maylis de Kerangal ©© Musée d'Orsay / Sophie Crépy / Sophie Crépy

Célèbre auteure de Réparer les vivants, roman paru aux éditions Verticales en 2014 et pour lequel elle a obtenu, entre autres, le Grand Prix RTL-Lire, ou plus récemment d'Un monde à portée de main, paru en 2018 (éd. Verticales), Maylis de Kerangal est artiste associée au musée d'Orsay en 2019-2020. Durant une saison, elle observe, écoute, interroge ce lieu, son histoire, ses collections et ses publics.

 

Dans ce cadre, elle a accepté de participer à un projet d'éducation artistique et culturelle mené par la direction des Publics du musée avec le lycée des métiers des technologies du design Édouard Branly et le lycée Louis Thuillier d'Amiens, sur la lecture et le statut du livre dans les œuvres d'art.

L'objectif du projet

Accompagner trois classes de ces deux établissements dans la découverte des collections du musée d'Orsay par l'étude d'une sélection d'œuvres mettant en scène le livre, un objet qui occupe encore une place majeure dans la vie quotidienne, et doté d'une forte valeur symbolique.

 

Qu'est-ce que lire dans un tableau ? Qui lit ? homme, femme, enfant ? Et qu'est-ce que regarder quelqu'un lire ?

 

D'abord accompagnés par Maylis de Kerangal dans leur « lecture » d'une dizaine d'œuvres réalisées par des artistes de la période 1848-1914, les élèves seront ensuite invités à porter leur réflexion sur ces questions au-delà du cadre du musée, dans leur environnement quotidien.

 

Quand, où et comment lit-on aujourd'hui ? Quels livres et dans quelle temporalité ?

 

Ils chercheront à saisir le rapport au livre qu'entretient notre société par la réalisation de photographies et de dessins.

 

Les élèves accompagneront leurs productions de textes visant à éclairer la démarche d'ensemble et leur regard personnel sur le sujet.

Les classes engagées dans le projet

  • Un groupe d'élèves de classes de seconde générale option arts plastiques.
  • Une classe de première technologique option création et culture design.

La finalisation du projet

Une sélection des productions photographiques des élèves fera l'objet d'une présentation au public sous la forme d’un accrochage dans un des espaces du musée d'Orsay à partir de novembre 2020 et jusque début janvier 2021.

 

Cette présentation sera en lien avec un accrochage réalisé par la direction de la conservation et des collections à partir du fonds photographique du musée d'Orsay, sur ce même sujet du livre mis en scène.

Première étape du projet – Lundi 20 janvier 2020

Découvrir le musée d'Orsay, ses collections et rencontre avec Maylis de Kerangal

Visite scolaire lycée Louis Thuillier d'Amiens
Visite scolaire lycée Louis Thuillier d'Amiens ©© Musée d'Orsay / Sophie Crépy / Sophie Crepy

La visite débute dans la Nef du musée d'Orsay.

 

Les 70 élèves engagés dans le projet ont effectué une première visite au musée d'Orsay.

 

Ils ont suivi une visite des collections sur le thème du « livre mis en scène » commentée par Maylis de Kerangal. Ils ont également rencontré la directrice des éditions du musée d'Orsay pour un échange sur les métiers de l'édition et les étapes de fabrication d'un livre.

 

La visite commentée par Maylis de Kerangal se poursuit au cinquième étage, dans la galerie des impressionnistes.

 

Quelques élèves réalisent des croquis.

Visite scolaire lycée Louis Thuillier d'Amiens
Visite scolaire lycée Louis Thuillier d'Amiens ©© Musée d'Orsay / Sophie Crépy / Sophie Crepy

 

Deuxième étape du projet

Après cette première journée au musée d'Orsay, les élèves ont d'abord eu six semaines pour produire photographies, dessins et textes sur ce sujet du livre mis en scène. Les enseignants ont transmis au musée quelques productions réalisées par les élèves, inspirées des œuvres du musée d'Orsay et de leur propre réflexion sur ce que lire apporte à leur vie personnelle, à leur lien avec les autres, à leur connaissance et à leur conscience du monde : lire pour s'instruire, lire pour s'évader, lire pour s'émanciper, lire pour découvrir les autres…

 

Depuis début juillet, même en vacances, les élèves, accompagnés à distance par leurs professeurs, poursuivent le travail de création et de réflexion, en vue de produire, pour celles et ceux qui le souhaitent, de nouvelles photographies qui viendront compléter la première sélection provisoire faite par le musée. Si leur qualité le justifie, ces productions complémentaires seront intégrées à la présentation au public prévue au musée. Projet à suivre…

 

Troisième étape du projet

En septembre 2020, un jury s’est réuni pour sélectionner, parmi toutes les photographies réalisées, celles présentées dans une exposition au musée d’Orsay dont le commissariat est signé Maylis de Kerangal. La sélection reflète les points de vue variés des élèves sur leur rapport au livre et, plus généralement, sur la place que le livre occupe dans la société. Elle rend aussi compte de la période si particulière que les élèves ont vécue, entre février et septembre 2020, les mois de confinement, le lien maintenu à distance avec leurs professeurs et avec leurs camarades, le travail de création qui s’est poursuivi, malgré tout. Les photographies exposées constituent une trace de cette année hors du commun au cours de laquelle le livre est tout le temps présent, objet familier dont on partage la lecture, compagnon des longues semaines de solitude, lieu magique dans lequel on puise la force et le rêve.

 

L’exposition sera présentée au public à une date qui sera annoncée sur cette page ultérieurement.

 

Dans le cadre de ce projet, une partie des élèves avait choisi de s’exprimer par le dessin.

 

Voici une sélection de leurs productions.

 

Projet L'Art se livre
©© Jean M-B, seconde option arts plastiques, lycée Louis Thuillier/ Académie d'Amiens / Musée d'Orsay

Le livre est la principale source de savoir. Même s'il existe d'autres moyens d'accès à la connaissance, s'il peut apprendre de bien d'autres manières, c'est dans le livre que l'être humain puise ses racines les plus solides.

 

Projet L'Art se livre
©© Claire D., seconde option arts plastiques, lycée Louis Thuillier/Académie d'Amiens / Musée d'Orsay

Il est comme une vieille grand-mère au sourire paisible, qui sait qu'elle a tout à nous apprendre. Même s'il est attaqué, parasité par le numérique, il tient bon et reste grand ouvert, prêt à reprendre le cycle des histoires fabuleuses qui régalent notre imaginaire, l'aide à grandir, à mûrir jusqu'à l'explosion. Dans ses pages, le temps est suspendu, aucune ombre à nos vies. Le rêve, un livre.

 

Projet L'Art se livre
©© Louise D., Margot D., Chloé G., Rose U., lycée Édouard Branly/ Académie d'Amiens / Musée d'Orsay

Cauchemar ? Réalité ? Il commença à lire et ne s'arrêta plus, captivé par l'histoire de civilisations anciennes, l'Afrique, l'Asie... Il s’empara d'un autre ouvrage, politique cette fois, puis d'un autre encore, un livre documentaire. Il imagina pouvoir retrouver ces temps passés où les livres n'étaient pas interdits. Le monde d'avant, où il était permis d'apprendre, d'avoir une opinion. Mais ce monde-là n'est plus, et il faut se cacher dans des bibliothèques secrètes pour lire ce qu'il reste de livres qui n'ont pas été brûlés.

 

Projet L'Art se livre
©© Louise D., Margot D., Chloé G., Rose U., lycée Édouard Branly/ Académie d'Amiens / Musée d'Orsay

« Hissez la grand' voile ! Larguez les amarres ! » Ces mots firent sursauter Adrien que sa lecture avait plongé dans un très lointain voyage. Hors de son monde à lui, de son quotidien banal, de ce qui lui était familier. Ainsi, ce qu'il pensait pendant longtemps être une punition – lire ! – pouvait donc être un émerveillement… Lire pour s'ouvrir au monde, pour s'intéresser aux autres et à l'ailleurs.

 

Les œuvres du corpus de référence

Découvrez ci-dessous quelque-unes des œuvres du corpus de référence.

La Lecture
La Lecture, Manet, Edouard, musée d'Orsay ©RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
Émile Zola
Emile Zola, Manet, Edouard, musée d'Orsay - ©photo musée d'Orsay / rmn ©RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
Les Muses|Dans le parc, Denis, Maurice, musée d'Orsay ©RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
L'Atelier du peintre|L'Atelier du peintre, allégorie réelle déterminant une phase de sept années de ma vie artistique, Courbet, Gustave
L'Atelier du peintre|L'Atelier du peintre, allégorie réelle déterminant une phase de sept années de ma vie artistique, Courbet, Gustave, musée d'Orsay ©RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Un an avec le musée d’Orsay

En 2020-2021, le musée d'Orsay poursuit, pour la deuxième année consécutive, un partenariat d'éducation artistique et culturelle avec neuf classes d’écoles élémentaires (209 élèves) du réseau d'éducation prioritaire Utrillo-Berlioz situées à Paris, dans le 18e arrondissement, en collaboration avec l'IEN de circonscription.

 

Le programme, élaboré sur l’année, permet à chacune de ces neuf classes de découvrir le musée d'Orsay, ses expositions, ses collections et la période historique qu'elles couvrent (1848-1914).

 

Définies en concertation avec l'inspectrice de circonscription et ses conseillers pédagogiques, les activités s'inscrivent dans le parcours culturel de l'élève.

 

Dans chaque classe partenaire, les élèves suivront :

  1. Une visite découverte des collections du musée d'Orsay un lundi sur le thème « le paysage » en novembre ;
       
  2. Une visite avec conférencier dans l’exposition Les origines du monde. L’invention de la nature au XIXe siècle en novembre ou décembre ;
       
  3. Un atelier de pratique artistique, « La grande galerie », au printemps 2021.
     

Les professeurs de ces classes bénéficieront, quant à eux, de trois formations en histoire des arts : l'une en lien avec l'exposition Les Origines du monde. L’invention de la nature au XIXe siècle, l'autre en lien avec les collections du musée d’Orsay, la dernière pour leur permettre de découvrir la nouvelle présentation de la collection du musée de l’Orangerie.

 

Ces formations, d'abord destinées aux professeurs dont la classe est associée au musée cette année, seront aussi ouvertes à leurs directeurs et à d’autres enseignants du réseau pour permettre un travail en équipe.

 

Cette année, le partenariat permet aussi aux 209 élèves du REP Utrillo-Berlioz de participer à un projet arts et musique développé avec la soprano Anne Baquet et la pianiste Isabelle Grandet, autour de l’exposition Les Origines du monde. L’invention de la nature au XIXe siècle.

 

Accompagnés par leurs professeurs, les élèves travailleront sur un programme de chansons animalières inspirées des œuvres présentes dans l’exposition. Des séances de chant choral seront assurées dans les classes par des professeurs de musique de la ville de Paris.

 

Ce projet aboutira à un concert-chorale qui sera donné dans la Nef du musée d’Orsay, avec l’ensemble des élèves et les deux artistes, Anne Baquet et Isabelle Grandet, en février 2021.

 

Visites avec conférenciers, ateliers de pratique artistique, expositions, formations en histoire des arts, projet arts et musique : le programme est totalement gratuit pour les élèves et pour les enseignants. Les familles des élèves seront associées à l'occasion de manifestations spécifiques qui seront organisées par le musée durant l'année scolaire et auxquelles elles seront conviées.

 

Ce partenariat est mis en place avec le soutien de l'Inspection de l'Éducation nationale, 18e circonscription de Paris.

Une tortue de la mer
Une tortue de la mer, Bernaerts Nicasius ©© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda / RMN-GP
Les Dindons, Monet, Claude, musée d'Orsay ©Musée d’Orsay, Dist.RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt