Musée d'Orsay: Les amants diaboliques (Ossessione)

Les amants diaboliques (Ossessione)

Réalisation : Luchino Visconti
Italie, 1943, 140 min, vost
Copie fournie par Centro Sperimentale di Cinematografia – Rome

Scénario : Mario Alicata, Giuseppe De Santis, Gianni Puccini, d'après Le facteur sonne toujours deux fois de James M. Cain
Avec : Massimo Girotti, Clara Calamai, Dhia Cristiani

Gino, un chômeur vagabond, tombe amoureux de Giovanna, épouse malheureuse d'un patron de station-service.

C'est avec ce premier film de Visconti qu'apparait le terme "néo-réalisme", définissant un cinéma se confrontant à la réalité sociale, loin des studios du cinéma officiel. Le film fut censuré, les autorités fascistes ordonnant même la destruction du négatif, que Visconti parvint à préserver.



Les amants diaboliques (Ossessione)
Luchino Visconti (1906-1976)Les amants diaboliques © Rome, Centro Sperimentale di Cinematografia - Cineteca Nationale

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramYouTube