Musée d'Orsay: Gothic Revival : architecture et arts décoratifs de l'Angleterre victorienne

Gothic Revival : architecture et arts décoratifs de l'Angleterre victorienne

ARCHIVE
1999

1

2

3

Traité d'ornementation
Augustus Pugin Floriated Ornament© Haslam & Whiteway LTD
Par réaction contre la tradition néo-classique, les architectes et décorateurs anglais ont remis à l'honneur dès les années 1830 l'art des cathédrales gothiques. Ce mouvement qualifié de Gothic Revival qui caractérise toute l'ère victorienne, a connu une ampleur sans équivalent dans les autres pays d'Europe. En plein essor industriel, l'enthousiasme pour l'époque gothique, vue comme une société exemplaire où les arts fleurissaient dans un esprit mystique et fraternel, s'oppose aux effets jugés dégradants du machinisme.

Augustus Pugin (1812-1852) le premier, redécouvre dans l'art gothique le principe d'une union étroite entre l'art, l'artisanat et la technique. Ses principaux traités d'architecture et d'ornementation, tel Floriated Ornament (1849), exerceront une influence durable sur les artistes du mouvement Arts and Crafts. Aujourd'hui encore, les magnifiques décors du Parlement de Londres témoignent de sa virtuosité de décorateur et de coloriste.

1

2

3


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion