Musée d'Orsay: LUX S. 1003 334. Orsay vu par Christodoulos Panayiotou

LUX S. 1003 334. Orsay vu par Christodoulos Panayiotou

ARCHIVE
2019
Lectures contemporaines

Auguste RodinDétail de La Pensée© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Patrice Schmidt
L'exposition LUX S.1003 334 est née, parallèlement à l'invitation faite à Christodoulos Panayiotou (né en 1978 à Limassol) par le musée d'Orsay et le Festival d'Automne, autour de la performance Dying on Stage. Ces deux projets ont pour sujet commun le passage du temps.

Au travers d'une grande variété de formes, dont la sculpture, la peinture, la photographie et l’installation, le travail de Christodoulos Panayiotou révèle les récits cachés recelés dans les traces visuelles et matérielles de l'histoire et du temps.
Pour ce projet, il s'est confronté aux complexes inscriptions temporelles présentes au sein du musée dans un ensemble d'oeuvres, conçues par et avec lui, sondant son intention originelle de consolider la durée.

Musée de la genèse de la modernité, Orsay donne à ses visiteurs l'impression d'avoir toujours été présent : pourtant, il n'a ouvert qu’en 1986. Il couvre la deuxième moitié du XIXe siècle et le début du XXe siècle, époque de la cristallisation de l'institution muséale.
L'oeuvre de Christodoulos Panayiotou met en jeu les rapports entre les époques, et la façon dont différents matériaux informent notre perception du temps.

Ayant séjourné dans le musée et travaillé avec ses équipes de conservation et de restauration pendant plusieurs mois, l'artiste a conçu un projet qui touche à la matière même de son fonctionnement : la préservation, l'écriture de l'histoire et l'organisation symbolique de la valeur dans le temps.
Le titre de l'exposition révèle ainsi une inscription sur le dos deLa Pensée d'Auguste Rodin, chef-d'oeuvre du musée d'Orsay, pour lequel Christodoulos Panayiotou crée un socle. Celui-ci conserve aussi une marque de son exploitation mettant en perspective un élément de sa matérialité et son potentiel parcours.

Entre poussière et restauration, chef-d'oeuvre de l'histoire de l'art et oeuvres inachevées, Christodoulos Panayiotou conçoit son exposition comme un parcours scandé en une série de corrélations.
Il y met en scène, au coeur du canon contemporain, les mécanismes et les incertitudes du passage du temps, de la célébrité, et de l'histoire.

Projet conçu par Christodoulos Panayiotou.
En collaboration avec Donatien Grau, conseiller pour les programmes contemporains

Avec le généreux soutien des American Friends of the Musée d’Orsay (AFMO)













Avec la collaboration exceptionnelle du Studio Christodoulos Panayiotou

Avec le soutien de Kamel Mennour et RODEO Gallery

19 octobre 2019 - 19 janvier 2020
Musée d'Orsay
Salle 67

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Imprimer
Facebook
TwitterInstagramYouTube