Musée d'Orsay: Au pays des monstres. Léopold Chauveau (1870-1940)

Au pays des monstres. Léopold Chauveau (1870-1940)

1

2

3

4

5

6

7

Au pays des monstres, Léopold Chauveau (1870-1940)

Léopold ChauveauMonstre (Autoportrait ?)© Musée d'Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
La donation au musée d'Orsay de 526 dessins et 48 sculptures par son petit-fils Marc Chauveau a permis l'étude et la redécouverte d'un artiste méconnu et fascinant. Même s'il a exposé à plusieurs reprises, des pans entiers de son travail sont restés inédits et Léopold Chauveau n'a jamais atteint la célébrité. Le musée d'Orsay lui rend aujourd'hui un hommage tardif.

Docteur en médecine, Chauveau a entamé une production artistique à 35 ans, sans formation spécifique. Ce n'est qu'à plus de 50 ans qu'il abandonne son premier métier pour devenir artiste et écrivain à part entière. Sa production est protéiforme : sculptures, dessins, illustrations et histoires pour enfants, romans et courts récits notamment.

L'exposition propose une immersion dans sa création, en lien avec ses sources d'inspiration et ses contemporains : malgré sa singularité, son oeuvre entre en résonance avec son temps et est toujours d'actualité.

 

Les débuts artistiques du docteur Chauveau

Léopold ChauveauMarfou© Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Fils d'un chercheur reconnu dans le domaine vétérinaire et médical, Léopold Chauveau naît en 1870 à Lyon. Sous l'impulsion paternelle, il suit des études de médecine à Paris. Il se marie en 1897 et commence bientôt à exercer un métier qu'il n'apprécie guère.

La famille s'installe à Versailles en 1902. Dans son voisinage se trouve le peintre et sculpteur nabi Georges Lacombe, avec lequel il noue une amitié forte. Chauveau commence pendant ses loisirs à sculpter le bois en taille directe, sans doute sur les conseils de Lacombe. Il abandonne vite le bois pour des matériaux malléables : cire et plâtre. Vers 1905, il commence à modeler des monstres, qui constituent désormais l'essentiel de sa production sculptée.

Sans doute en raison du mal-être et de l'insatisfaction professionnelle de Léopold, la famille déménage souvent avant la première guerre mondiale, de l'Algérie à la Suisse en passant par la Savoie.

1

2

3

4

5

6

7


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Imprimer
Facebook
TwitterInstagramYouTube