Musée d'Orsay: Johan Barthold Jongkind (1819-1891)

Johan Barthold Jongkind (1819-1891)

1

2

3

4

5

6

Aquarelle
Johan Barthold JongkindPortrait de l'artiste par lui-même© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Thierry Le Mage
Johan Barthold Jongkind est né le 3 juin 1819 à Lattrop, dans l'est des Pays-Bas. A 16 ans il quitte l'école pour être employé chez un notaire mais en 1837, sa mère, veuve depuis un an, l'autorise à partir pour La Haye afin de suivre des cours à l'Académie de dessin. Jongkind devient alors l'élève d'un célèbre paysagiste de plein air, Andreas Schelfhout (1787-1870). Dans la biographie qu'il a consacrée à Jongkind en 1918, Etienne Moreau-Nélaton dira : "L'un des plus précieux dons qu'il tient de Schelfhout, c'est l'initiation à l'aquarelle rapide d'après nature, donnant l'aspect complet d'un paysage par lavis de couleurs sommaire, superposé à un dessin nerveux et fortement charpenté".

tableau
Johan Barthold JongkindScène d'hiver en Hollande© Gemeentemuseum Den Haag
Ses oeuvres de jeunesse traduisent son attachement à la tradition des peintres paysagistes hollandais du XVIIe siècle. Par la composition de ses tableaux tout d'abord : horizon bas - un tiers pour la terre et deux tiers pour le ciel -, diagonale montante de gauche à droite, petits personnages qui peuplent le paysage, mais également par le choix des motifs : les canaux, les patineurs, les moulins, même si Jongkind s'intéresse plus au rendu de la lumière et de l'atmosphère qu'au pittoresque du sujet.
En 1845, Jongkind fait une rencontre décisive. Venu à La Haye pour assister à l'inauguration d'une statue de Guillaume d'Orange-Nassau dit le Taciturne (1533-1584), prince allemand, Stadhouder de Hollande, le peintre Eugène Isabey (1803-1886) l'invite à rejoindre son atelier à Paris.

1

2

3

4

5

6


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramYouTube