Musée d'Orsay: Tous collectionneurs !Carpeaux et Dalou édités par la maison Susse

Tous collectionneurs !
Carpeaux et Dalou édités par la maison Susse

1

2

3

Jean-Baptiste Carpeaux, Susse Frères (fondeur)Jeune mère© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Edition et fonte au sable


Au XIXe siècle les intérieurs bourgeois se peuplent de sculptures en bronze qui reproduisent en miniature les oeuvres célèbres dont le Tout-Paris s'émerveille. Fabriquées de façon industrielle et vendues sur catalogue par de nombreuses fonderies d'art, ces éditions constituent un revenu important pour les artistes.

La technique de reproduction la plus courante est la fonte au sable. Cette méthode complexe consiste à imprimer une oeuvre dans un moule en sable avant de couler du bronze dans le creux ainsi formé.
L'extrême résistance des matériaux utilisés autorise la répétition infinie de l'opération tandis que la finesse de reproduction que permet cette méthode en assure le succès. Les clients ont ensuite la possibilité de faire varier de nombreux éléments (patine, socle, etc.) selon leur goût, personnalisant de cette façon leur acquisition.


Publicité pour la maison Susse Frères© Fonderie Susse

Histoire de la Maison Susse


Célèbre fonderie du XIXe siècle, récompensée par de nombreux prix internationaux, la Maison Susse possède une histoire de presque deux siècles. Originaire de la Lorraine et spécialisée dans la fabrication de meubles, la famille Susse déménage à Paris et se tourne vers d'autres champs d'activité, comme la vente de papiers et de produits de peinture.

Le début de la fonderie Susse est marqué par la signature d'un premier contrat, le 27 juin 1837, avec l'artiste Charles Cumberworth, pour les droits d'édition de la statuette Napolitaine. En 1839, les frères acquièrent une fonderie dans la rue du Faubourg-du-Temple. Les Susse concluent d'importants contrats, pour les droits d'édition de Dalou en 1899 et de Carpeaux, en 1914.
En 1975, Arlette Susse décide de vendre l'entreprise familiale. Aujourd'hui la fonderie Susse, située à Arcueil, est la seule grande maison du XIXe siècle à poursuivre son activité.

1

2

3


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramYouTube