Musée d'Orsay: James Tissot (1836-1902), l'ambigu moderne

James Tissot (1836-1902), l'ambigu moderne

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Thames et variations

Tissot James (dit), Jacques Joseph (1836-1902). Royaume-Uni, Londres, Tate Collection. N04892.
James TissotLe bal à bord© Tate, Londres, Dist. RMN-Grand Palais / Tate Photography
A Londres où il s'installe en 1871, Tissot se passionne pour les bords de la Tamise et pour les stations balnéaires des côtes britanniques.
A l'instar de son ami Whistler, qui y a puisé le sujet de nombreuses oeuvres depuis les années 1860, le peintre trouve dans la vie des docks et des côtes anglaises un terreau fertile : ce monde mélangé d'industrie et de loisirs, de trivial et de beau, sis entre la mégalopole londonienne et la mer d'où partent les émigrants, est le sujet de compositions qui impressionnent la critique de la Royal Academy et de la Grosvernor Gallery, où Tissot expose.

La presse se montre, en effet, séduite de voir un étranger représenter avec tant d'acuité le réel contemporain.

Portsmouth Dockyard
James TissotPortsmouth Dockyard© Tate, Londres, Dist. RMN-Grand Palais / Tate Photography
Cependant, une lassitude point parfois. Il n'est pas rare, en effet, de trouver chez Tissot plusieurs oeuvres entretenant une grande proximité ; et cette capacité de ses compositions à s'adapter à des médiums divers, moyennant quelques modifications, fascine autant qu'elle déroute, quand les variations flirtent avec la répétition.

Reste que l'extraordinaire plasticité des compositions de Tissot, et leur adaptabilité à des supports divers, dessinent les contours d'un art de l'image novateur.
Le peintre, qui transpose lui-même ses tableaux par l'estampe, et, pour quelques pièces d'exception, dans la technique de l'émail cloisonné (voir salle suivante), a véritablement su composer, en Angleterre, un langage graphique rendant possible une large diffusion de ses travaux.

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Imprimer
Facebook
TwitterInstagramYouTube