Alphonse de Neuville : Les dernières cartouches

Type
Exposition
-
Du 24 mai au 14 août 2005
Alphonse de Neuville-Les dernières cartouches
Alphonse de Neuville
Les dernières cartouches, Salon de 1873
©DR/DR

La scène se déroule le 1er septembre 1870 à Bazeilles, un village des Ardennes. Des soldats français, retranchés à l'intérieur d'une maison mènent une ultime bataille contre l'envahisseur prussien. Encerclés, ils continuent de lutter jusqu'à la dernière cartouche. Le lendemain, à quelques kilomètres de là, Napoléon III capitule à Sedan.
Alfred de Neuville, qui incarne avec Edouard Detaille la peinture militaire durant la Troisième République, s'empare de cet épisode célèbre pour composer une scène tragique qui exalte le courage de ces hommes. Cette oeuvre, maintes fois reproduite, fut l'une des plus populaires de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Devant cette icône de l'héroïsme patriotique, la France vaincue recouvrait sa fierté blessée.
Suite à sa restauration et dans l'attente de la réouverture du musée de Bazeilles, le Comité national des troupes de marines a prêté Les dernières cartouches au musée d'Orsay. C'est l'occasion de mettre en rapport ce tableau avec d'autres épisodes de la guerre franco-prussienne, peint par Alphonse de Neuville.

Commissariat

  • Sylvie Patry, conservateur au musée d'Orsay