Courbet et la Commune

Type
Exposition
-
Du 14 mars au 11 juin 2000

©Musée Courbet, Ornans/DR

En 1870, Gustave Courbet est au sommet de sa gloire. Sept ans plus tard, il meurt dans l'oubli, déchu et exilé. Entre ces deux dates, Courbet vit l'une des crises les plus violentes de l'histoire de France: la Commune, à laquelle il participe activement. Considéré comme complice du "déboulonnage" de la colonne Vendôme - symbole napoléonien par excellence - il est emprisonné et passe en conseil de guerre. L'exposition se propose d'étudier le rôle de l'artiste dans l'histoire politique et culturelle de la Commune et l'évolution de son oeuvre pendant cette période. Au-delà de son engagement dans l'action politique, seront présentées les oeuvres majeures peintes par Courbet, de son emprisonnement jusqu'à son départ en exil.

Plus d'information

Cliquer ici

Commissariat

  • Laurence des Cars, conservateur au musée d'Orsay