Félicie de Fauveau. L'amazone de la sculpture.

Type
Exposition
-
Du 13 juin au 15 septembre 2013
La Lampe dite de Saint Michel (1832), Félicie de Fauveau
Félicie de Fauveau, La Lampe dite de Saint Michel (1832)
©DR/Cliché musée d'Orsay, Patrice Schmidt / DR
Chapeau
Le personnage de Félicie de Fauveau (1801- 1886) est aussi emblématique qu'il est unique. Nostalgique d'une époque qu'elle n'a pas vécue, royaliste, catholique, célibataire et féministe, cette sculptrice a engagé sa vie et son art pour défendre une utopie politique s'exprimant avant tout par l'image mise au service de l'Histoire.
Félicie de Fauveau-La Lampe dite de Saint Michel
Félicie de Fauveau
La Lampe dite de Saint Michel, 1832
©DR/Cliché musée d'Orsay, Patrice Schmidt/DR

Ralliée à la duchesse de Berry, organisatrice des soulèvements vendéens avec la comtesse de La Rochejaquelein, elle accepta l'exil et se fixe à Florence.

 

Elle déclina une iconographie catholique militante et exaltée, nourrie de la symbolique de l'héraldique, et lui donna les formes d'un néo-gothique et d'un néo-renaissant inspirés.

 

Ses sculptures sont dispersées et peu visibles, pour la plupart hors de France. L'exposition qu'organisent l'Historial de Vendée et le musée d'Orsay sera la toute première rétrospective à lui être consacrée.

Plus d'information

Cliquer ici

Commissariat

  • Ophélie Ferlier, conservateur sculpture, musée d'Orsay
  • Christophe Vital, conservateur en chef du patrimoine, conservateur départemental des musées de Vendée
  • Jacques de Caso, Professor Emeritus, University of California at Berkeley
  • Sylvain Bellenger, Searle Chair and Curator, Medieval to Modern European Painting and Sculpture, Art Institute de Chicago

 

 

Exposition organisée par le musée d'Orsay et l'Historial de Vendée, également présentée à l'Historial de Vendée, Les Lucs-sur-Boulogne, du 15 février au 19 mai 2013