François Pompon (1855-1933), le retour du lisse

Type
Exposition
-
Du 17 octobre 1994 au 23 janvier 1995
François Pompon-Ours brun
François Pompon
Ours brun, Entre 1918 et 1926
©RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR/DR

Toute sa vie, François Pompon (1855-1933) travailla comme praticien pour les autres sculpteurs (Antonin Mercié, Alexandre Falguière). Il vécut ensuite dans l'intimité du sculpteur Auguste Rodin de 1890 à 1895 puis seconda René de Saint-Marceaux jusqu'en 1914.
Pompon s'intéressait à l'Extrême-Orient, aux civilisations primitives et admirait tout particulièrement l'art égyptien et ses animaux sacrés. Sa première sculpture fut une Lucane (1874).
En 1905 son choix de la simplification des formes devint définitif pour ses sculptures personnelles. Il lissa les surfaces sensibles et débarrassa ses représentations animales de toutes fioritures. Quand L'Ours apparut au Salon d'Automne de 1922, l'oeuvre trancha par son modernisme sur la sculpture agitée héritée du XIXe siècle.
Cette exposition rétrospective a rassemblé plus d'une centaine d'oeuvres, actuellement dispersées dans de nombreuses collections publiques ou privées.

Commissariat

  • Catherine Chevillot, conservateur au musée d'Orsay
  • Cette exposition a également été présentée au musée des Beaux Arts de Dijon du 28 mai au 26 septembre 1994, au musée des Beaux-arts de Roubaix de février à mars 1995 et au musée Denys Puech (Rodes)de juin à septembre 1995