Jules Bastien-Lepage (1848-1884)

Type
Exposition
-
Du 06 mars au 13 mai 2007
Jules Bastien-Lepage-Les foins
Jules Bastien-Lepage
Les foins, 1877
©RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski/DR

Mort à trente-six ans au sommet de sa gloire, cet ancien élève de Cabanel, a marqué la peinture naturaliste d'une empreinte indélébile.

Reçu premier en octobre 1868 au concours d'entrée à l'Ecole des beaux-arts, il devient, à partir de 1874, quand il obtient une médaille de troisième classe, un des piliers du Salon. Ses portraits et tableaux de figures, impatiemment attendus par la critique, sont régulièrement commentés. Ils lui valent diverses récompenses et plusieurs d'entre eux seront achetés par l'Etat.

Bastien-Lepage doit ce succès à un oeuvre personnel, reflet d'un remarquable esprit de synthèse puisque si l'on y sent l'influence de sa formation, on y trouve aussi de multiples références aux mouvements les plus novateurs. Dès les années 1870, Bastien-Lepage a surtout réconcilié le réalisme paysan et la grande tradition, non sans éclairer sa palette et dynamiser ses cadrages à la manière du jeune impressionnisme.

Cette rétrospective est l'occasion de réunir un ensemble exemplaire de ses créations et d'expliquer aujourd'hui le rôle fondamental que ses contemporains lui avaient déjà reconnu.

Plus d'information

Cliquer ici

Commissariat

  • Serge Lemoine, Président du musée d'Orsay
  • Commissaire : Dominique Lobstein, chargé d'études documentaires au musée d'Orsay
  • Exposition organisée avec le Conseil Général de la Meuse