Le daguerréotype français. Un objet photographique

Type
Exposition
-
Du 13 mai au 17 août 2003
Attribué à Alexis Gouin-Portrait d'Alexandre Dumas
Attribué à Alexis Gouin
Portrait d'Alexandre Dumas, Vers 1851
©RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski/DR

Le but de cette exposition est de présenter un aspect encore trop méconnu de l'histoire de la photographie, le daguerréotype, inventé en France au cours des années 1830 par Niépce et Daguerre.
La mise au point d'un procédé mécanique permettant de reproduire le réel dans ses moindres détails, produisant de miraculeuses images, véritables reproductions et non plus simples imitations, devait soulever bien des débats et commentaire, de la crainte des artistes à l'enthousiasme des scientifiques : en s'imposant comme substitut de la réalité, l'invention de Daguerre, si elle ne connut que deux décennies de succès (1840-1860), a définitivement modifié le regard posé sur le monde et ses représentations.
L'exposition rassemble environ 300 pièces. A côté des daguerréotypes (250 environ), sont présentés nombre de documents d'époque: appareils, journaux, caricatures, peintures, objets (bijoux avec daguerréotypes, accessoires de daguerréotypistes), ouvrages, lettres et manuscrits, pour rendre pleinement compte du bouleversement introduit par son intrusion. Il s'agit donc d'aborder le daguerréotype non seulement dans sa dimension esthétique mais également de l'étudier comme un véritable "phénomène de société".

Plus d'information

Cliquer ici

Commissariat

  • Quentin Bajac, conservateur, musée d'Orsay , Dominique Planchon-de Font-Réaulx, conservateur, musée d'Orsay et Malcolm Daniel, Conservateur, département de la photographie, Metropolitan Museum of Art
  • Exposition organisée par la Réunion des musées nationaux, le musée d'Orsay et The Metropolitan Museum of Art, New York
  • avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France
  • Exposition présentée également au Metropolitan Museum of Art, New York, du 22 septembre 2003 au 4 janvier 2004